Climatisation : quels sont les bons gestes à adopter pour ne pas trop consommer ?

04/07/2022 3 min

L’été vient à peine de commencer et pourtant l’année 2022 s’annonce comme la plus chaude de l’histoire avec des températures qui battent déjà tous les records. Pour faire face à la chaleur, la climatisation est une solution à laquelle on recourt de plus en plus, au bureau, dans la voiture comme à la maison. Mais nous avons tendance à l’utiliser sans trop y penser. Si le recours à la clim’ est parfois indispensable pour le bien-être et le confort de chacun, il s’agit aussi d’un geste qui n’est anodin ni pour votre portefeuille ni pour l’environnement. Afin de préserver un bon équilibre, nous vous partageons ici quelques astuces pour avoir une consommation d’énergie raisonnée avec votre climatisation.


Aérer aux heures les plus fraîches

Le meilleur réflexe pour limiter le recours à la climatisation est d’essayer de garder un maximum de fraîcheur dans son intérieur. Pour cela, il est conseillé d’ouvrir ses fenêtres aux heures les plus fraîches de la journée pour créer des courants d’air (le soir et tôt le matin) et de les fermer dès que la température augmente. De nombreuses personnes ont le mauvais réflexe de laisser leur fenêtre ouverte en allant travailler. Au contraire, fermez toutes vos ouvertures avant de partir et baissez stores et volets pour éviter que le soleil ne tape trop sur les vitres.

qualité air intérieur aérer ouvrir les fenêtres


Suivre la règle des 5 °C

Lorsque la température extérieure est de 40 °C, inutile de tenter d’obtenir 22 °C dans son logement, cela n’est bon pour ni pour votre santé, ni pour l’environnement et encore moins pour votre portefeuille. Il est conseillé de respecter un écart de 5 à 7 degrés maximum entre la température extérieure et celle de votre logement. De manière générale, le réglage minimal de la climatisation de doit pas descendre en dessous de 26 °C. Cela devrait suffire à vous rafraîchir et limitera significativement votre consommation.


Fermer les portes et les fenêtres

Lorsque votre appareil fonctionne, pensez à bien fermer les portes et les fenêtres de toutes vos pièces pour limiter la surface à climatiser.


Dormir sans trop climatiser

Pour s’assurer une nuit paisible et économique en énergie, pensez à rafraîchir votre chambre une heure avant d’aller vous coucher et à l’éteindre au moment de dormir. Si votre climatiseur le permet, vous pouvez également activer une minuterie qui éteindra automatiquement votre appareil après une ou deux heures d’activité. Lorsque les nuits sont vraiment trop chaudes, réglez votre climatiseur sur 28 °C.


Bien orienter l’air soufflé

Été comme hiver, il est judicieux de bien orienter le flux d’air de votre climatiseur (qui plus est si vous avez opté pour une climatisation réversible) : vers le bas en hiver (puisque la chaleur monte), et vers le haut en été. Ainsi, on exploite moins le système et on réduit sa consommation d’énergie.


Éteindre son climatiseur

Cela peut sembler logique, mais il est nécessaire d’éteindre son climatiseur lorsque l’on part de son domicile. En effet, les systèmes de climatisation actuels ne mettent que quelques minutes à rafraîchir une pièce, il est donc inutile de faire marcher son appareil lorsque l’on s’absente.


Entretenir régulièrement son climatiseur

Quel que soit le type de climatiseur que vous avez chez vous, il est conseillé de rester attentif au moindre dysfonctionnement. Si vous avez l’impression que votre clim’ rafraîchit trop, ou pas assez, contactez un professionnel afin qu’il effectue un diagnostic pour régler le problème au plus vite.

Enfin, pour que votre climatiseur fonctionne durablement et diffuse un air sain, il est conseillé de nettoyer le filtre tous les 6 mois et de nettoyer les sorties d’air à l’aide d’une éponge et d’un peu d’eau savonneuse.

Pour aller plus loin, découvrez aussi quelles sont les solutions de climatisation les moins énergivores .

Découvrez ces produits :

Climatiseur fixe
Voir le produit
Climatiseur mobile
Voir le produit