Cocori(dé)co : des créations françaises raffinées en béton

13/10/2021 3 min
©Maison dix-huit

Du 11 au 15 octobre 2021, Cdiscount Maison présente ses collections Automne/Hiver 2021/2022 à Paris, lors d’un showroom événement. L’occasion pour Karen Lattarini Barbier, directrice de style chez Cdiscount, de mettre en lumière les créations déco de trois entrepreneuses françaises. Du 100 % made in France ! Premier volet avec Cécile Ladet, alias Maison dix-huit, créatrice de décorations d’intérieur en béton.

©Maison dix-huit

©Maison dix-huit


Maison dix-huit est le « bébé Covid » de Cécile Ladet, conçu lors du premier confinement en 2020, et lancé en parallèle de son activité professionnelle. La jeune femme de 35 ans, qui travaille dans le domaine du digital, est férue de bricolage, restauration de meubles, et activités manuelles en général. « Depuis plusieurs années, je crée des objets pour décorer mon appartement. Pendant le confinement, je me demandais ce que je pouvais faire pour me divertir, et j’ai retrouvé des reliquats de béton qu’il me restait après des travaux… ».


Cécile se souvient avoir vu des bougeoirs fabriqués avec ce matériau et souhaite faire un contenant qui soit solide pour contenir une cire chaude. Elle cherche alors un moule qui lui conviendrait… L’objectif initial est purement de s’occuper lors de cette période particulière, mais elle se prend au jeu, achète d’autres moules, des bassines, des sacs de béton, des pigments, et se met à réaliser d’autres objets. Et par le bouche-à-oreille, elle en vient à fournir ses proches.


Des objets de la vie quotidienne uniques et fabriqués à la main

©Maison dix-huit

Si ses créations restent artisanales, elle a depuis peaufiné sa technique en visionnant des tutos, et en se documentant grâce à des ouvrages spécialisés. Elle opte pour du béton haute performance teinté dans la masse, vendu par des fournisseurs français, choisit des pigments de qualité, et, poussée par son entourage, lance une boutique sur Etsy. Le nom est rapidement trouvé : Maison dix-huit. « Mon atelier est installé chez moi, dans mon appartement parisien du XVIIIe arrondissement », indique Cécile, qui souhaite davantage développer son activité sur internet avant de proposer ses créations dans des boutiques de décorations près de chez elle. On ne s’étonnera donc pas de voir ses objets nommés Lepic, Custine ou Caulaincourt, comme les rues du quartier parisien.

Dès l’origine, la créatrice souhaite designer et fabriquer des objets de la vie quotidienne en leur donnant un supplément d’âme. Aujourd’hui, ils sont aussi fabriqués à la demande. « Le matériau est relativement simple à travailler de prime abord. En le pratiquant, je me suis vite rendu compte qu’il y avait d’infinies possibilités d’obtention de teintes différentes, car selon la typologie de béton utilisé, et son coloris de base, on peut le teinter, et grâce aux pigments, obtenir un bel effet marbré. C’est donc un matériau qui laisse beaucoup de place à la créativité ». Et Cécile n’en manque pas ! On trouve ainsi bougies, coupelles, petits plateaux, vide-poches, cache-pots, porte-savons… tous uniques, tous fabriqués à la main.


Si la jeune femme parle de son activité avec une sorte de simplicité, qu’on ne s’y trompe pas : les recettes sont très précises, les couleurs et pigments travaillés manuellement, et ses exigences de qualité élevées. Jusqu’au choix de la cire dans les bougeoirs : 100 % naturelle, végétale, sans OGM, ni paraffine. De quoi se laisser séduire par un porte-savon Lamarck ou encore une bougie Pigalle…