Upcycling : tour d’horizon de cette tendance qui a tout bon

18/01/2022 3 min


Depuis quelques années, l’upcycling, ou surcyclage en français, connaît un véritable essor dans nos sociétés. Et pour cause, cette pratique qui consiste à donner une nouvelle vie plus qualitative à des produits du quotidien cumule tous les avantages : éco-responsable, économique et facilement praticable par tous, elle est sans limites et s’applique aussi bien dans la mode que dans l’ameublement ou la déco. Histoire, enjeux et exemples à pratiquer chez soi, on vous dit tout sur l’upcycling !


L’upcycling, encore mieux que le recyclage


Table basse fabriquée à partir de palettes de transport, tête de lit confectionnée grâce à de vieilles portes de placard, bouteille en verre transformée en vase… Les exemples d’upcycling fleurissent un peu partout dans les magazines déco et sur les réseaux sociaux. Si le terme a été inventé dans les années 90 par Reiner Pilz, un architecte d’intérieur allemand, cette pratique qui consiste à récupérer un produit à l’usage limité pour lui donner une nouvelle fonction plus esthétique ou qualitative ne date pourtant pas d’hier. Après avoir été abandonné par les pays développés durant des décennies, l’upcycling revient en force grâce aux nouveaux modes de consommation plus éthiques et durables.

En effet, l’upcycling est encore plus vertueux que le recyclage puisqu’il n’implique aucun processus de destruction ou de transformation du produit, qui nécessite souvent une dépense en énergie ou en eau. Grâce au surcyclage, les objets sont détournés de leur usage premier et valorisés, sans subir aucune transformation chimique !


Une tendance qui permet de réduire son impact carbone, et environnemental au sens large, en évitant à la fois la surconsommation et le gaspillage, tout en vous permettant d’avoir de nouvelles choses dans votre dressing ou votre logement ! Sans oublier que l’upcycling ne coûte quasiment rien, puisque vous récupérez la matière première pour en faire un objet unique !


Comment faire de l’upcycling ?


Vous l’avez compris, il suffit d’un rien pour faire de l’upcycling, juste un peu d’imagination et de créativité. Avant de jeter un meuble, un objet déco ou un vêtement, demandez-vous comment vous pourriez le détourner. Dans l’absolu, tout est upcyclable par n’importe qui !

Vous n’avez pas d’idée ? Sur Recto & Verso, vous pouvez trouver de nombreux tutos et DIY autour de l’upcycling :


Parmi les objets les plus réutilisés, on peut citer les bouteilles en verre, qui peuvent se transformer en vase ou en lampe par exemple, tout comme les bocaux. Les paniers cassés deviennent des suspensions champêtres, les caisses à vin des étagères bien utiles au quotidien…

Les plus bricoleurs pourront aussi imaginer des travaux un peu plus conséquents, comme réutiliser le bois d’une palette pour en faire une tête de lit ou pourquoi pas un salon de jardin naturel ?

Vous l’aurez compris, avec l’upcycling, rien ne se perd, tout se transforme !

Dans les villes, de nombreuses associations proposent aussi aux habitants de participer à des ateliers d’upcycling afin de se familiariser avec cette pratique.


Les marques aussi se mettent à l’upcycling


Bien conscientes de cette nouvelle tendance, de nombreuses marques se sont mises à l’upcycling que ce soit dans la mode ou l’ameublement. Elles proposent des créations uniques fabriquées avec des matériaux récupérés. Si ces produits sont évidemment plus onéreux que ceux créés en Do It Yourself, elle permet cependant de faire rentrer cette pratique dans le processus industriel et d’en faire un des piliers de l’économie circulaire, à l’instar du recyclage.

C’est le cas notamment de la marque bordelaise Septembres, qui fabrique des lampes à partir de bouteilles de vin récupérées chez les restaurateurs et des caisses de vin qu’il va chercher les vignerons. Selon Thomas Pinet, créateur de Septembres, « face au 3 milliards de bouteilles de vin consommées chaque année en France, l’upcycling m’est apparu nécessaire, d’autant que le verre demande beaucoup d’énergie pour être recyclé. » Pour lui, l’upcycling est une façon à la fois poétique et engagée de décorer nos intérieurs en faisant vivre une deuxième vie à des objets oubliés. On ne peut qu’approuver !