Comment rénover un meuble en bois ?

02/02/2022 4 min


Que l’on souhaite redonner une seconde jeunesse à un vieux meuble de famille ou simplement en changer le style, il est plaisant de se lancer soi-même dans une rénovation. Myriam, artisane à son compte, livre ses précieux conseils pour restaurer un meuble en bois.


Une armoire dans la famille depuis des années ou bien une commode achetée récemment, mais qui ne plaît plus : les raisons de moderniser un meuble en bois sont nombreuses. « Ma devise, c’est que rien ne se jette, tout peut se rénover », explique Myriam, artisane, Youtubeuse et Instagrameuse spécialisée en décoration et bricolage. Après une carrière dans les rayons déco d’une grande enseigne, cette Alsacienne de 43 ans se met à son compte il y a 5 ans. Depuis, elle propose ses services pour restaurer les vieux meubles et anime des ateliers pour transmettre ses techniques à celles et ceux qui souhaitent se lancer. « J’aime le bois, c’est une matière vivante sur laquelle il y a énormément de choses à faire ! »


L’équipement pour rénover un meuble en bois

L’indispensable, c’est bien sûr le pinceau à bois ! « Ceux avec des poils trop longs sont à éviter, car ils créent des traits en relief », met en garde Myriam, qui utilise des rouleaux laqueurs « pour un rendu plus lisse ».

Pâte à bois et plâtre sont utiles pour reboucher les trous et les fissures. Si la surface du meuble n’est pas uniforme et qu’elle présente des creux, il faut se munir de papier à ponçage pour lisser les petits coins. « Sinon, la ponceuse électrique est très pratique pour les grands plateaux ». Pour protéger certaines pièces telles que les serrures ou les charnières, le scotch de masquage est recommandé, car « il évite les résidus de peinture ou de vernis ». Enfin, si vous voulez accélérer le temps de séchage entre les couches, « vous pouvez vous munir d’un sèche-cheveux », conseille l’artisane.

Avant / Après © Myriâme


Les grandes étapes de la rénovation

Avant de commencer, une inspection du meuble est nécessaire afin de prendre les bonnes précautions.

  • Le nettoyage : il faut veiller à bien laver le meuble pour « ne surtout pas repeindre par-dessus la crasse, sinon la peinture s’écaille », recommande Myriam. Son secret ? De l’eau chaude mélangée à un savon noir liquide, à des cristaux de soude ou bien à du bicarbonate, qui est un ingrédient « très utile pour enlever les mauvaises odeurs laissées par le bois vieilli ». Avant de passer à l’étape suivante, il faut laisser sécher.

  • Mettre le meuble à nu et le lisser : quand c’est possible, retirez les poignées et autres composants métalliques pour les protéger. « Les anciennes poignées avaient deux vis, contre une seule pour les plus récentes. Si vous voulez les changer, alors pensez à reboucher le trou avec une patte à bois ». Sachez aussi qu’aucune peinture ne peut tenir sur un meuble déjà ciré. Pour l’harmoniser, retirer la peinture, le vernis ou le cirage, on peut lisser le meuble en le ponçant.

  • La sous-couche : si le meuble est ancien et qu’on ne connaît pas sa composition, « il vaut mieux ne pas prendre de risque » et appliquer une sous-couche anti tanin avant la peinture. « Cette première couche permet d’éviter qu’un vieux meuble ne ressorte avec des taches jaunes après l’application de la peinture », explique la décoratrice.   

  • La peinture : une fois la sous-couche séchée, on passe à la peinture. Veillez à ce que la première couche sèche avant d’appliquer la seconde.

  • Le vernis : pour un fini mat, satiné ou brillant ! Sachez que certaines peintures suffisent et remplacent le vernis. 

  • Les finitions : enfin, « vous pouvez tapisser le fond des tiroirs et changer les poignées », conseille Myriam.

Avant / Après © Myriâme


Nos astuces pour rénover un meuble en bois

S’il s’agit de votre première rénovation, « faites-vous la main sur un petit meuble comme une table de chevet, avant de passer à un meuble familial auquel vous tenez beaucoup ! », indique Myriam. Aussi, il ne faut pas hésiter à s’informer et à multiplier les avis pour être sûr d’être bien conseillé. « Avec le temps, j’ai découvert qu’il ne fallait pas peindre les côtés des tiroirs », confie l’artisane. Pour éviter que ces derniers ne gonflent, mieux vaut éviter la peinture et opter plutôt pour le ponçage. De même, lorsqu’un tiroir accroche, « appliquer du savon de Marseille suffit à mieux le faire glisser », une solution naturelle et efficace à laquelle on ne pense pas forcément !


Pour un meuble bien rénové, le secret est donc de ne pas se précipiter et de suivre toutes les étapes dans l’ordre, au risque de l’abîmer encore plus. Tout est réparable, « même un meuble en bois qui a pris l’humidité et qui commence à pourrir et à avoir des vers ! », précise l’artisane qui a entièrement restauré un vieux buffet en piteux état dont il manquait même les charnières. « Rénover, recréer, repeindre un meuble, ça fait du bien, c’est une thérapie », conclut Myriam. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Avant / Après © Myriâme

Découvrez ces produits :

Pâte à bois
Voir le produit
ponceuse multifonctions
Voir le produit