Comment replanter son sapin de Noël ?

03/01/2022 4 min


Alors que Noël approche, certains choisissent de décorer un vrai sapin, car il dégage un charme et une odeur inégalable aux sapins artificiels. Mais au lieu de le jeter une fois les festivités terminées, il est possible de lui donner une seconde vie en le replantant ! Yann Loppion, passionné de jardinage et propriétaire du site « Le jardin de ma grand-mère » partage ses conseils pour replanter votre sapin de Noël.


Pourquoi replanter son sapin de Noël ?

Il peut y avoir plusieurs motivations. On peut acheter un vrai sapin pour vouloir le replanter après Noël et le réutiliser l’année suivante. Cela peut aussi être pour le plaisir de voir un arbre pousser dans son jardin. Enfin, c’est également un geste qui s’inscrit dans une tendance écoresponsable pour lutter contre la surconsommation. Replanter un arbre acheté initialement pour ne servir que quelques semaines est un petit geste qui limite notre impact sur l’environnement.

Peut-on replanter n’importe quel sapin ?  

Non, car le sapin doit obligatoirement avoir des racines pour pouvoir être replanté ! S’il est coupé au niveau du tronc, il ne peut pas reprendre dans la terre. L’arbre acheté doit donc avoir ses racines à nues, avec des mottes de terre encore accrochées et emballées dans une toile de jute, ou être en pot.



Quelles sont les astuces pour que le sapin reprenne ?

La première chose à laquelle il faut penser, c’est d’acheter un sapin qui a un bon volume de racines. L’idéal est de replanter un sapin qui a encore une bonne quantité de terre d’origine sur ses racines pour ensemencer la terre. Cela l’aidera à bien prendre. À l’inverse, si les racines sont trop nues, il sera fragilisé. Pour qu’un sapin vive correctement une fois replanté, il faut l’entretenir en amont. Pendant les fêtes, il a tendance à s’assécher à l’intérieur de la maison. Pour compenser cet environnement trop sec, il faut l’arroser régulièrement et veiller à maintenir la motte humide. Enfin, lorsque l’on se décide à le replanter, il faut bien choisir son moment. Les jours où le sol est trop humide ou les jours de gel sont à éviter.


Quel est l’endroit idéal pour replanter un sapin ?

Tout dépend de ce que l’on souhaite en faire. Si l’objectif est de réutiliser le sapin pour les fêtes de l’année suivante, il faut veiller à ce qu’il ait beaucoup de lumière. Il ne faut donc pas le planter trop près d’un mur ou à l’ombre d’un autre arbre. En revanche, si on souhaite le planter dans son jardin et le laisser grandir, il faut penser à lui laisser beaucoup d’espace car il peut mesurer jusqu’à 30 m de hauteur. Comme les racines poussent de manière horizontale, elles peuvent faire des dégâts en soulevant les terrasses ou les murs. Aussi, la règle veut qu’un arbre soit planté à plus de 2 m d’un mur appartenant à un voisin.


Certaines variétés de sapin sont-elles incompatibles avec l’environnement propre au jardin ?

Les sapins vendus pour Noël sont des Nordmann, des sapins des Vosges ou des épicéas. Ils ne modifieront pas l’écosystème du jardin, mais ils agiront sur leur zone d’implantation. À l’origine, le sapin pousse dans un sol plutôt acide. Pour s’adapter, il aura tendance à nourrir ses racines puis le sol pour en modifier la flore microbienne. C’est ainsi qu’il pourra élargir sa zone de confort et pousser aisément. On dit souvent que « rien ne pousse sous un chêne », mais c’est pareil avec un sapin. De manière générale, tous les arbres se font concurrence et empêchent les végétaux des alentours de s’épanouir. Il faut donc y penser car un sapin demande de la place ! Enfin, un arbre ne doit pas être replanté dans les espaces publics comme les forêts ou les parcs. Cela demande un cadre légal qui ne peut être accordé que par des autorisations spéciales.


Que conseillez-vous aux personnes souhaitant replanter leur sapin mais ne disposant pas de jardin ?

Si vous vivez en appartement, il est toujours possible d’acheter un sapin en pot. Il poussera, mais gardera une petite taille et pourra très bien vivre plusieurs années en pot sur une terrasse, si on veille à l’arroser régulièrement. Sinon, certains pépiniéristes proposent un service de location de sapins. On le prend pour les fêtes, puis les employés le récupèrent, le replantent et le bichonnent jusqu’à ce qu’on revienne le chercher l’année suivante. C’est un très bon compromis et une belle démarche écoresponsable !