Témoignages : une maison ou une piscine en containers

14/06/2021 3 min
© Mathieu Guélou

Ne pouvant plus naviguer, des milliers de containers maritimes sont stockés dans les ports. De nombreuses entreprises proposent aujourd’hui d’en détourner leur usage en leur offrant une deuxième vie pour créer des maisons ou encore des piscines. De plus en plus de particuliers se laissent tenter par l’expérience. Témoignages.


Mathieu Guélou, sophrologue, Château-Gontier-sur-Mayenne

« Fêter Noël en famille dans notre nouvelle maison »

« Même si nous ne sommes pas du métier, nous avons décidé, avec ma compagne, de réaliser nous-même la construction de notre maison container sur notre terrain de 600 m2. Il nous a fallu réaliser les réseaux d’évacuation d’eau ainsi que l’isolation du soubassement afin que tout soit prêt pour l’arrivée des containers. Nous en avons six au total, tous de 2,69 m de hauteur. Sur leur dernier voyage, cinq d’entre-deux arrivaient de Chine, le dernier du Mexique. Les containers sont de gros blocs de même taille, de gros LEGO qu’il suffit d’imbriquer dans un sens ou dans l’autre pour construire la forme d’une maison. Quand les travaux seront achevés, nous aurons 140 m2 habitables ainsi qu’un double garage, le tout de plain-pied. Nous avons réalisé une isolation par l’extérieur, sur le toit et les murs avec de la ouate de cellulose qui a une très grande durée dans le temps et un grand déphasage (faculté d’un isolant à retarder le moment ou la chaleur ou le froid entre dans la maison). L’aspect écologique a été important dans notre projet comme le fait de se fournir le plus possible en matériaux locaux. L’autre point majeur a été le côté financier puisque nous aurons une maison (hors prix du terrain) à environ 800 euros/m2 contre en moyenne 2000 euros/m2 pour une maison neuve dans notre région. Mis à part un pan de tôle apparente d’une dizaine de mètres de long dans notre salon ainsi qu’une verrière avec de la tôle apparente pour obtenir un côté industriel, nous allons recouvrir tous les containers. L’une des demandes de l’urbanisme était en effet que leur structure ne soit pas visible de l’extérieur. L’objectif est de fêter Noël en famille dans notre nouvelle maison. »


Jean-Michel Querci, chef-restaurateur, Bastia

« Pour notre lieu de vie, c’était l’achat le plus logique »

« Nous avons une maison en bois sur les hauteurs de Bastia. Elle est construite sur pilotis, tout comme notre piscine. Notre seule solution a été d’opter pour un container, car une piscine en coque n’aurait pas été assez stable et une en béton trop lourde. En faisant des recherches sur internet, nous avons trouvé une entreprise spécialisée dans les piscines containers. La piscine est arrivée toute prête, par camion, avec le liner déjà intégré. Nous avons choisi les dimensions (6 m x 2,5 m), la profondeur (1,75 m), la couleur du liner et certaines options (lumières, marches…). Elle s’intègre très bien à l’environnement de notre maison. Notre terrasse en bois arrive à ras de la piscine et la végétation fait que le container est relativement caché. On ne peut pas forcément deviner qu’il s’agit d’une piscine container même si nous n’avons pas cherché à le cacher, car nous trouvons le container esthétique. Nous ne regrettons pas notre investissement. Pour notre lieu de vie, c’était l’achat le plus logique. »