Dix conseils pour optimiser son garage

24/03/2022 4 min

Vous souhaitez aménager votre nouveau garage ou appuyer sur « reset » et faire place nette dans cet espace où vos objets s’entassent  ? Recto & Verso vous propose dix conseils pour vous accompagner dans votre noble entreprise. Envie d’en savoir plus ? Laissez-vous guider !

1- Trier pour mieux ranger

La première étape, et pas des moindres : le tri. Choisir ce que vous voulez garder et faire le deuil de ce qui ne vous servira plus, c’est parfois difficile, mais c’est nécessaire pour ne pas encombrer cet espace. Pensez à faire profiter votre entourage de ce que vous ne gardez pas, avant, le cas échéant, de les vendre, de les donner ou de les jeter dans des lieux adaptés.

2- Définir l’usage de son garage

Après le tri, c’est le moment de penser un peu stratégie. N’hésitez pas à créer plusieurs espaces si vous en avez besoin, par exemple :

  • une zone bricolage avec un plan de travail (pliant ou pas, selon la superficie disponible) ou un établi ;
  • une zone de stockage avec des étagères et armoires ;
  • une zone pour accrocher vélos et trottinettes ;
  • une zone pour ranger les équipements de jardin.
atelier de bricolage dans un garage de maison

3- Organiser ses rangements, du sol au plafond !

Une règle d’or : libérer un maximum d’espace au sol. Pour cela, privilégiez les rangements sur les murs et au plafond. Pour ce qui est des murs, on vous invite à opter pour des panneaux muraux et autres barres magnétiques, sur lesquels vous pourrez fixer vos outils de bricolage. Pour éviter de laisser traîner balles, ballons et raquettes, clouez quatre planches ensemble, fixez-les au mur et accrochez-y des tendeurs élastiques (de haut en bas) : un moyen astucieux de centraliser les équipements sportifs de vos bambins.

Vélos, trottinettes, et autres rollers ou skateboards peuvent prendre beaucoup de place dans un garage. Pour éviter de les entasser, on vous propose de les accrocher au plafond. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers des porte-vélos spéciaux, des crochets, ou encore des glissières, sur lesquelles vous pourrez faire glisser des bacs de rangement.



4- Les armoires pour stocker en toute sécurité

Les étagères et armoires d’ateliers permettent de ranger en toute sécurité. En effet, leur solidité assure une stabilité qui permet d’y entreposer des objets lourds. On vous conseille également de penser aux servantes d’atelier, car leurs roulettes faciliteront vos déplacements, et celui de vos outils, d’un coin à l’autre du garage.

5- Bacs et boîtes, au service du rangement

Les bacs et boîtes de rangements font trop souvent office de fourre-tout dans un garage. C’est pour cela que nous vous conseillons de les remplir par catégorie. Les jeux d’enfants avec les jeux d’enfants, les vieux livres et albums photos ensemble, le matériel de cuisine aussi, et ainsi de suite. Notre astuce pour cela : privilégiez les bacs et boîtes transparents et avec couvercles, qui vous permettront d’apercevoir ce qui se trouve à l’intérieur.


6- Mettre des étiquettes sur les boîtes

Ranger une fois, c’est bien, mais maintenir cette organisation dans le temps, c’est mieux ! Une astuce pour y arriver : coller des étiquettes sur vos boîtes et autres rangements et y inscrire ce qu’ils contiennent. Ainsi, d’un coup d’œil, vous savez où chercher votre scotch marron, votre lampe de poche, ou encore vos palmes de plongée. Une étiqueteuse vous permettra d’assurer ce rangement visuel.

7- Les palettes en bois pour l’outillage de jardin

Réutilisez de vieilles palettes en bois pour entreposer entre ses lattes vos outils du jardin. Une fois fixée au mur, la palette posée dans sa hauteur s’adaptera parfaitement à vos outils. Ainsi, pelles, râteaux, haches, pioches et autres objets seront rangés sans risquer de heurter les véhicules et matériaux que vous entreposez dans le garage.



8- Habiller le sol du garage

Entre vos diverses activités de bricolage, et potentiellement votre véhicule, le sol de cette pièce en verra de toutes les couleurs ! On vous conseille donc de ne pas laisser le béton nu et de privilégier la pose d’un carrelage épais (d’un minimum de 8 mm). Une couleur foncée sera tout particulièrement adaptée à cet espace et vous facilitera la vie au moment du nettoyage.


9- Mettre de la lumière

Si le garage ne vous sert que de stockage et d’abri pour votre véhicule, vous pouvez vous contenter d’une ampoule (une puissance de 40 watts devrait être suffisante). En revanche, si vous comptez y passer du temps pour bricoler et faire de la mécanique, par exemple, vous aurez besoin d’une bonne luminosité. On vous conseille donc de vous tourner vers les tubes fluorescents et les appliques LED.


10- Ne pas oublier la peinture des murs

Certes, le style « parpaings nus » peut être tendance dans certains lofts industriels ou entrepôts, mais on vous conseille tout de même de passer un coup de peinture sur les murs de votre garage, idéalement avec une peinture ultra-adhérente et spécialement conçue pour les endroits humides.