Comment bien choisir votre abri de jardin ?

table abri jardin bois

Vous ne savez plus où ranger votre tondeuse, vos pelles, râteaux et autres accessoires de jardinage ? Le moment est alors venu d’investir dans un abri de jardin. Voici nos conseils pour vous aider à faire votre choix.


Quelle superficie privilégier ?

Il existe de nombreux abris de jardin allant de la simple cabane au véritable lieu de vie. Pour bien le choisir, vous devez définir l’usage que vous allez en faire. Voici nos recommandations ainsi que les démarches administratives à effectuer en fonction de la surface choisie :

  • Surface inférieure à 5 m2 : adaptée pour ranger une tondeuse mais également des outils de jardin, un barbecue, un parasol, des chaises pliantes ou encore des vélos. Aucune autorisation nécessaire pour la construction.
  • Surface de 5 à 10 m2 : vous pouvez également y ajouter du mobilier de jardin ainsi qu’un meuble de rangement, un établi pour bricoler ou encore y stocker les bûches de votre poêle ou cheminée. Déclaration préalable de travaux à déposer en mairie.
  • Surface de 10 à 20 m2 : on passe au stade supérieur ! Vous pouvez également y stocker votre tondeuse autoportée ou bien en faire un chalet aménageable. Déclaration préalable de travaux à déposer en mairie.
  • Au-dessus de 20 m2 : votre abri de jardin devient un véritable espace de vie à part entière dans lequel il est possible de stocker des équipements sportifs (tapis roulant, vélo d’appartement…) ou bien d’aménager un atelier de bricolage, un local technique de piscine ou encore une cuisine d’été. Permis de construire à déposer en mairie.

L’info en plus

Avant de débuter votre projet, nous vous conseillons de consulter à la mairie le Plan local d’urbanisme (PLU) et les règles du Code de l’urbanisme. Aux abords des monuments historiques, des sites patrimoniaux remarquables ou d’un site protégé classé ou en instance de classement, une déclaration préalable de travaux est exigée pour toute construction, quelle que soit sa taille.


Quels matériaux choisir ?

  • Le bois : Pour avoir l’impression d’être au Canada même si vous vivez sur la Côte d’Azur, le bois, avec son aspect naturel et authentique, est le matériau à privilégier. Résistant, il se décline en bois brut nécessitant un entretien de protection régulier (tous les trois ans), en bois autoclave – déjà traité – ne demandant qu’une couche de lasure tous les 10 ans (privilégiez la classe 4 pour plus longue durée de vie), ou en bois composite (mélange de fibres de bois et de résines plastiques) également très résistant et n’occasionnant que peu d’entretien.
  • Le métal (acier galvanisé) : là encore, pas d’entretien spécifique nécessaire pour ce matériau qui a pour avantage de ne pas rouiller. Disponibles dans de nombreux coloris, les abris de jardin en métal sont très résistants aux intempéries mais craignent par contre le sel marin (surtout l’acier brut). A éviter, donc, en bord de mer.
  • La résine : Résistant à la corrosion, ce matériau imite à merveille l’aspect du bois et ne demande aucun traitement spécifique (un rinçage à l’eau est suffisant). Les abris en résine ont pour principal avantage de se monter très facilement (montage par clips avec vis). Les panneaux qui le constituent étant légers, il est préférable de l’installer dans un lieu peu exposé au vent.

L’astuce en plus

N’hésitez pas à installer des gouttières sur votre abri et à les raccorder à un récupérateur d’eau de pluie. Vous pourrez ainsi arroser votre jardin, tout en réalisant des économies d’eau.


Sur quelles fondations poser votre abri de jardin ?

Plus les fondations de votre abri de jardin seront solides, plus il perdurera dans le temps. Vous pouvez ainsi opter pour des dalles de terrasse ou des parpaings qui offriront une parfaite stabilité à la structure. Il existe également des plots (en béton ou en PVC) capables de soutenir une forte charge. Mais la solution la plus durable – et qui évite d’avoir à investir dans un plancher – est sans conteste la dalle de béton.


Nos conseils pour une dalle de béton réussie

Pour votre dalle de béton, vous avez le choix entre une association de ciment, gravier et sable ou pour des sacs de béton tout prêt. Si la seconde solution requiert moins de préparation, il vous faudra dans les deux cas effectuer un mélange avec de l’eau (dans une bétonnière ou bien une brouette) pour obtenir du béton frais. En multipliant la largeur, la longueur et la profondeur de votre dalle, vous connaîtrez son volume (en m3), en sachant qu’une profondeur de 10 à 12 cm (avec quelques centimètres au-dessus du sol) fera tout à fait l’affaire. Cela vous permettra, via des calculateurs en ligne, d’acheter le nombre de sacs adéquat. Pour renforcer l’ouvrage, ajoutez-y des panneaux de treillis soudés ainsi qu’un film sous dalle pour empêcher les remontrées d’humidité. Enfin, prévoyez une dalle plus courte de quelques millimètres par rapport aux dimensions de votre abri afin d’éviter que l’eau de pluie ne stagne sur votre dalle une fois l’abri de jardin monté. Il est également préférable d’éviter les périodes de gel ainsi que les jours trop pluvieux pour couler votre chape de béton. Après quelques jours de séchage, vous pourrez vous atteler au montage.

Découvrez ces produits :

abri de jardin en bois
Voir le produit
abri de jardin en métal
Voir le produit