Conseils pour installer un poulailler et prendre soin de ses poules

26/05/2021 3 min
poulailler

L’idée de ramasser chaque jour des œufs frais dans un panier en osier vous fait rêver ? Il existe de nombreux types de poulaillers en vente dans le commerce (souvent à partir de deux poules). Avant de vous lancer, voici nos conseils pour bien installer votre poulailler et prendre soin de vos poules.


Sur son compte Instagram champêtre et chaleureux, Marine Szczepaniak a annoncé en avril la naissance prochaine de son deuxième enfant en mettant en scène… des œufs. Et pour cause : la jeune maman régale sa communauté avec des stories où l’on voit ses poules multicolores gambader dans son jardin.

Forte de son expérience, cette photographe professionnelle donne de précieux conseils pour installer un poulailler et pour s’occuper de poules. « Ne prenez pas un trop petit poulailler et veillez à fermer votre enclos le soir pour ne pas les exposer aux prédateurs. A la campagne, les renards ne sont pas une légende », insiste-t-elle. La jeune femme recommande également l’installation d’un grillage d’une certaine hauteur, car les poules ont tendance à… sauter. « Vous pouvez également couper une partie des plumes de leurs ailes en vous renseignant auprès de votre vétérinaire », conseille-t-elle.


Installer un poulailler : ce qu’il faut savoir

L’installation d’un poulailler répond aux mêmes règles de construction que les abris de jardin. Ainsi, un poulailler de moins de 5 m2 ne requiert pas d’autorisation ; un poulailler d’une surface comprise entre 5 et 20 m2 est soumise à une déclaration préalable de travaux ; un poulailler d’une surface supérieure à 20 m2 doit faire l’objet d’un permis de construire. « Il faut leur donner le plus de surface possible, car une poule sera toujours malheureuse dans un espace restreint. Il faut également les protéger des courants d’air, de l’humidité et du soleil. Attention à éviter les toits de tôle, qui transforment les poulaillers en serre l’été venu », préconise-t-elle.


Vous pouvez posséder jusqu’à 50 poules – au-delà, votre poulailler sera considéré comme un élevage professionnel devant se conformer à des règles sanitaires spécifiques. N’hésitez pas à vous renseigner en mairie avant d’installer votre poulailler, chaque commune pouvant adopter une réglementation différente concernant l’élevage de poules. La ville de Cannes interdit, par exemple, l’installation de poulaillers à moins de 100 mètres des habitations. « Il faut être conscient que les poules peuvent déranger les voisins, prévient Marine Szczepaniak. Veillez donc à ne pas prendre de coq, dont les nuisances sonores dépassent largement le caquètement des poules ». Avant de vous lancer, parler à ses voisins de son projet de poulailler – et leur promettre une livraison régulière d’œufs frais – est une bonne manière de désamorcer d’éventuels conflits.


Comment prendre soin de ses poules ?

Avant d’installer un poulailler, il faut savoir que les poules sont particulièrement sensibles aux parasites : acariens, puces… Pour éviter ces nuisibles, une désinfection et un nettoyage régulier du poulailler est indispensable. « Renseignez-vous sur les maladies des poules : ce sont des animaux fragiles, ayant une faible espérance de vie », témoigne Marine Szczepaniak, dont l’une des poules a récemment fait un arrêt cardiaque, effrayée par le bruit d’un avion. Elle recommande également de leur donner de la tisane de thym pour lutter contre les affections des voies respiratoires ou des coquilles d’huîtres broyées pour renforcer les coquilles de leurs œufs.


Si vous avez des enfants, le nouveau poulailler les ravira certainement. N’hésitez pas à leur expliquer que les poules sont des êtres vivants, et non des jouets : un peu de prévention leur évitera certainement quelques coups de bec. Mais contrairement à une idée reçue, les poules aiment la compagnie des hommes. « Pour bien les entretenir, soyez présents, recommande Marine Szczepaniak. Faites-leur des câlins, elles adorent le contact. Prenez-en soin comme d’un animal domestique ». Ainsi, la jeune femme a découvert que ses poules adoraient se faire gratter la tête, comme un chat, ou encore… dormir sur son canapé.

Découvrez ces produits :

poulailler
Voir le produit