Lits cabanes : décoration et autonomie au rendez-vous

24/09/2021 3 min

De nombreux parents ont fait le choix d’installer un lit cabane dans la chambre de leur enfant. Véritable objet de décoration créant une atmosphère à la fois intime et ludique, il est également propice à l’apprentissage de l’autonomie, selon les principes de la méthode Montessori. On vous en dit plus ici.

Un espace rien qu’à soi, où l’on peut entrer et sortir à volonté pour s’y reposer, dormir ou bien lire, en toute tranquillité. Qu’il soit recouvert d’un voile ou non, le lit cabane offre à l’enfant un repère, une zone de réconfort, une « véritable bulle d’intimité », indique même Mlle Gima, alias moncotemaman sur son compte Instagram. Cette maman de deux petites filles de cinq et deux ans avait opté pour un lit cabane pour son aînée. « Le lit cabane est un joli objet de décoration mais il fait également partie des méthodes d’éducation bienveillante, type Montessori, ajoute-t-elle. Il permet à l’enfant d’être autonome et de réguler ses besoins en sommeil. S’il est fatigué, il peut aller tout seul dans son lit pour se reposer, dormir, lire… »

Un espace que les enfants, au fur et à mesure qu’ils grandissent, peuvent s’approprier en le décorant à leur souhait. « Au début, sa cabane n’était pas décorée, indique moncotemaman. Ensuite, nous avons mis une guirlande singe qui tombait du toit. Puis un tissu pour que cela ressemble plus à une tente. Après, c’est elle qui a voulu poser une guirlande à led… Décorer un lit cabane est un vrai plaisir, pour les enfants comme pour les parents. » Veillez tout de même à ne pas trop surcharger en décoration le lit pour qu’il conserve bien son but d’origine, celui d’un espace favorable au repos. 


Un lit cabane, à partir de quel âge ?

Véritable alternative au lit à barreaux, l’enfant peut dormir dans un lit cabane dès le plus jeune âge (juste après le berceau), à condition que celui-ci soit bien sécurisé. « Nous avions mis un matelas de gymnastique à côté de son lit pour amortir une possible chute, se souvient moncotemaman. Il existe aussi des peluches tour de lit pour que le bébé ne tombe pas lorsqu’il va commencer à se retourner. » On peut également placer le lit contre un mur ou dans un angle de la chambre. Lorsque l’enfant est en capacité de sortir de lui-même de son lit, il faudra ensuite s’assurer qu’aucun objet dangereux ne soit à sa portée (prises ou fils électriques, coins de meubles…). « Et attacher un effort supplémentaire à l’accompagnement au sommeil pour qu’il reste bien dans son lit », ajoute-t-elle. Si vous optez pour un matelas assez grand, il pourra ensuite passer une grande partie de son enfance dans ce lit ou bien le transformer en coin banquette cabane pour lire ou s’amuser.


Un lit que l’on peut construire soi-même

De nombreux lits cabanes sont disponibles à l’achat, dans des styles parfois très différents. Mais il est également possible de les construire soi-même. « C’est un cadre en bois donc c’est très facile à faire, à condition d’avoir de bons outils pour scier, visser et poncer », explique moncotemaman. Ses conseils ? « Évitez de poser le matelas directement au sol en fixant des lattes au cadre, préconise-t-elle. Un matelas qui respire garantit une meilleure hygiène et une bonne aération. Et choisissez des tasseaux très solides pour le toit de la cabane car les enfants auront toujours envie de s’y suspendre. »

Chez moncotemaman, depuis l’arrivée de la petite sœur, le lit cabane a cédé sa place à un lit superposé. « La grande est à l’étage et la petite, depuis ses huit mois, est en bas. Et elles adorent, car celle qui est en haut grimpe pour aller se coucher et celle en bas dispose d’une petite cabane à elle avec un rideau occultant. »

Découvrez ces produits :

Lit cabane
Voir le produit