Comment améliorer son confort en motorisant portails, stores et portes de garage ?

14/02/2022 3 min

Pourquoi ouvrir votre portail ou votre porte de garage manuellement lorsque tout pourrait être automatisé ? Vos volets roulants manuels vous conviennent mais vous souhaiteriez les fermer d’un simple clic ? De nombreuses solutions de motorisations peuvent amener le confort à portée de main, sans forcément tout changer. On vous en dit plus dans cet article.


Comment motoriser un store ?

Il est tout à fait envisageable de poser un moteur électrique sur un système à manivelle ou à sangle. Pour cela, il vous faut remplacer le mécanisme présent dans le coffre de votre store par un moteur tubulaire à intégrer dans l’axe du tube déjà existant ou par un tube d’enroulement équipé d’un moteur. Ensuite, vous pouvez raccorder la motorisation à l’alimentation électrique puis effectuer les réglages de fins de courses (la position haute et basse à laquelle doit s’arrêter le store) à l’aide d’une clé de réglage spécifique.


Bon à savoir

Motorisation filaire ou radio ?

Lors de l’achat d’un moteur tubulaire, vous avez le choix entre une commande filaire ou radio. La première nécessite deux raccordements électriques pour l’alimentation et pour pouvoir piloter la montée et la descente du volet. Dans le cas d’une motorisation radiocommandée, il suffit de raccorder le moteur à l’alimentation électrique puis de connecter le moteur à la télécommande. Cette seconde option permet la commande à distance groupée, comme la fermeture générale des volets de votre domicile.


Comment motoriser un portail ?

Différentes options s’offrent à vous afin de motoriser votre portail :

  • Pour les portails en aluminium, PVC ou bois : la motorisation à bras articulés commandés. Elle consiste à l’installation de bras articulés sur votre portail ainsi que d’un moteur.

  • Pour les portails rigides en acier : la motorisation à vérins. Elle engendre la pose de vérins horizontaux, fixés sur le pilier et le portail.

  • Pour les portails lourds en acier ou en fer : la motorisation enterrée. Elle implique l’enfouissement du moteur et du système d’ouverture. Les différents composants sont ainsi protégés des chocs et des aléas climatiques.

  • Pour les portails coulissants : la motorisation avec rail au sol. Elle nécessite des travaux de maçonnerie afin de réaliser un socle pour y insérer le moteur.


Avant de débuter vos travaux électriques, nous vous conseillons de prendre vos précautions en coupant notamment l’alimentation. N’hésitez pas également à vous faire accompagner par un électricien agrée.


Comment motoriser une porte de garage ?

A l’image du portail, plusieurs alternatives sont envisageables pour motoriser votre porte de garage :

  • Pour les portes basculantes et sectionnelles : le moteur à chaîne. Fixé au plafond, il entraîne une chaîne métallique qui soulève la porte, celle-ci glissant sur un rail.

  • Pour les portes basculantes et sectionnelles plus lourdes : le moteur à courroie. Fixé au plafond, il entraîne un ruban élastomère qui va également soulever la porte.

  • Pour les portes coulissantes : le moteur à crémaillère. Fixé sur un mur ou au plafond, il déplace la porte le long d’un rail cranté sur un mur ou au plafond.

  • Pour les portes à enroulement : le moteur axial. Il est situé dans un cylindre autour duquel s’enroule la porte. 

  • Pour les portes battantes : le moteur à portail. Il commande deux bras articulés qui ouvrent et ferment les portes du garage.


L’info en plus

Afin d’améliorer votre confort au quotidien, vous pouvez effectuer d’autres travaux d’automatisme dans votre logement en optant, par exemple, pour :

  • des interrupteurs et ampoules connectés afin de gérer la lumière et contrôler votre consommation énergétique ;

  • une serrure connectée pour ne plus avoir à chercher vos clés partout ;

  • l’arrosage automatique pour optimiser la quantité d’eau distribuée.

Découvrez ces produits :

Motorisation garage
Voir le produit
Motorisation portail
Voir le produit
Motorisation volet
Voir le produit