Comment bien choisir sa peinture pour mettre en valeur son intérieur ?

27/09/2021 4 min

Vous voulez rénover votre maison ou votre appartement et donner une véritable identité à votre intérieur ? Cela passera probablement par la peinture que vous appliquerez sur les murs. Mais face au nuancier et à ses innombrables teintes, vous ne savez plus où donner de la tête… Pour éviter de vous emmêler les pinceaux, on vous dévoile nos trucs infaillibles pour apprendre à bien choisir sa peinture. 

C’est décidé, pour les murs de votre nouveau salon, vous voulez opter pour une teinte bleu vert… seulement voilà, face au rayon peinture, vous vous rendez compte qu’il existe 50 nuances de bleu vert différentes. Une offre pléthorique, qui nous en fait voir de toutes les couleurs, mais qui est nécessaire pour obtenir un effet optimal pour la déco de son logement.


Quelques règles élémentaires

Pour Emmanuelle Marchand, architecte d’intérieur et fondatrice d’Espaces à vivre, il existe quelques règles pour éviter les faux pas : « Avant toute chose, choisissez une couleur qui vous plaît vraiment. Il ne faut pas oublier que vous allez passer du temps chez vous, encore plus durant cette période. Il ne faut donc pas uniquement céder à la tendance du moment, mais plutôt trouver une couleur qui vous correspond pour créer un espace où vous allez avoir envie de rester longtemps. »

« En décoration, on applique la règle des trois : on choisit une teinte dominante, puis deux autres couleurs proches dans le cercle chromatique dans une moindre proportion. Ces trois couleurs se répondent pour créer un ensemble harmonieux, ce qui est l’objectif premier en décoration », souligne l’architecte d’intérieur. « Les plus audacieux pourront aussi choisir de jouer sur les contrastes, en choisissant deux couleurs opposées sur le cercle chromatique, comme le jaune et le vert ou le bleu et l’orange par exemple, et les lier avec une teinte de liaison. »

Pour que l’harmonie soit parfaite jusqu’au bout, on n’oublie pas d’accorder les couleurs de toutes les pièces de la maison, pour ne pas créer d’effet de mauvaise surprise en ouvrant les portes.

Concernant le type de peinture à choisir : « On privilégie la peinture mate veloutée, qui reflète la lumière sans trop en faire et qui est parfaite dans toutes les pièces de la maison. Évidemment, on privilégie les peintures les plus naturelles possibles et biosourcées, plus respectueuses de l’environnement et de notre santé. »


Faire dans la nuance

Ça y est, vous connaissez les règles pour donner du style à votre intérieur, il est donc temps de choisir la teinte de la peinture ! Et celle-ci dépendra grandement de l’ambiance que vous souhaitez donner à votre logement. Vous l’avez sûrement remarqué, le cercle chromatique se divise en deux : les couleurs chaudes et froides. Le rouge, l’orange ou encore le beige font partie de la première catégorie, tandis que le bleu, le vert et le gris sont des teintes dites froides.

S’il n’y a pas de règles absolues, on privilégie généralement les teintes chaudes pour les pièces de vie comme le salon, la salle à manger ou la cuisine, car elles sont stimulantes. Pour une ambiance plus sereine et relaxante, dans une chambre, un bureau ou une salle de bain par exemple, on opte plutôt pour les nuances froides.

« Le choix des tons peut aussi dépendre de l’orientation de la pièce : les couleurs chaudes sont parfaites pour les espaces orientés au nord, car elles apportent naturellement de la chaleur, tandis que les couleurs froides peuvent contrebalancer la luminosité d’une pièce placée au sud », précise Emmanuelle Marchand.


Pousser les murs avec un pot de peinture

Vous vous sentez à l’étroit dans votre appartement ? Avant d’abattre les murs, commencez peut-être par changer la peinture qui les recouvre. Pour donner l’illusion de grandeur à votre pièce, utilisez des couleurs lumineuses et claires qui captent naturellement la lumière. Le blanc est la couleur parfaite pour les mini-espaces. Mais attention, pas question de transformer son habitation en un lieu aseptisé, on choisit une déclinaison de blanc chaleureuse, comme l’écru ou le blanc cassé, à laquelle on peut ajouter quelques touches de couleurs afin de rendre la pièce plus intimiste.

Jouer avec les contrastes de couleurs permet ainsi de transformer visuellement l’espace : pour raccourcir une pièce, on peut peindre le mur du fond avec une teinte plutôt foncée et laisser les autres murs en blanc par exemple. Pour redonner un peu de hauteur à une pièce ? Il suffit de peindre la partie inférieure des murs en une teinte plus foncée que la partie supérieure. À l’inverse, on n’hésite pas à peindre le plafond avec une couleur plus foncée que celle des murs pour casser l’impression d’une trop grande hauteur sous plafond.

Cette règle peut très bien s’appliquer pour un couloir, espace étroit, long et sombre par excellence qui manque souvent de personnalité. Pour transformer cette pièce trop souvent laissée pour compte, @studio.tonkka a choisi de peindre le mur situé au fond du couloir en vert olive. Une couleur profonde, qui apporte de la chaleur et du caractère au lieu, mais qui donne surtout l’illusion de raccourcir la pièce. Les trois autres murs ont quant à eux été peints en blanc, afin d’apporter de la luminosité et de l’espace au lieu. Un exemple parfait de peinture bien choisie.

Découvrez ces produits :

Peinture intérieure
Voir le produit
Pinceaux
Voir le produit
Outillage de peinture
Voir le produit