Feng shui, comment adopter cet art du minimalisme ?

10/05/2022 4 min
feng shui minimalisme intérieur

« Feng shui »… Ces deux syllabes qui évoquent un exotisme asiatique lointain. Vous en avez sûrement déjà entendu parler. Mais savez-vous réellement ce que c’est ? Origine, tendances, façon de l’adopter, on vous dit tout !

Consommer mieux et moins. Nous sommes nombreux à vider nos placards et à épurer nos intérieurs pour adopter un mode de vie minimaliste et concentré sur l’essentiel. Si cette tendance a débarqué en Europe récemment, c’est un style de vie et même un art ancestral en Extrême-Orient.


D’où vient le Feng shui ?

Dans la métaphysique chinoise, la notion du « Chi » est fondamentale. Vous vous demandez ce que c’est ? Il s’agit de la force vitale qui forme et nourrit toutes les choses vivantes présentes sur Terre. Cette énergie invisible et naturelle doit, pour être bénéfique, circuler librement dans nos intérieurs. C’est là que l’art du Feng shui intervient. Plébiscité par les adeptes de décoration zen et minimaliste depuis une quinzaine d’années, le Feng shui permet grâce à quelques règles de laisser le Chi s’épanouir et donc de créer une atmosphère et un environnement harmonieux, dans lequel on se sent bien, qui favorise le bonheur, la réussite et même l’amour ! Tout est une question d’équilibre entre le « ying » et le « yang ».


Les principes de base

Le désordre est l’ennemi n°1 du Feng shui. En effet, il bloque l’énergie. Vous vous êtes peut-être déjà senti mal dans une pièce en bazar. Eh bien, c’est sûrement parce que le Chi ne circulait pas comme il faut. La première règle du Feng shui est de désencombrer au maximum son intérieur, de se débarrasser des vieux objets dont on ne se sert pas. Classer, ranger, trier et organiser au maximum son habitat permet d’être plus serein et moins stressé, car les énergies sont équilibrées.


  • En Feng shui, l’entrée est l’une des pièces les plus importantes de la maison, puisque c’est la première pièce dans laquelle on entre. Ses énergies et la manière dont elles circulent ont donc un impact considérable sur notre état d’esprit et notre motivation. Veillez à ce qu’elle soit dégagée, et la plus lumineuse possible. La lumière naturelle est à privilégier.


  • Dans les espaces de vie, comme le salon ou la salle à manger, les meubles imposant à l’instar des gros buffets ou grandes armoires ne sont pas recommandés. Ils obstruent le champ de vision et ne sont pas bénéfiques pour la diffusion des énergies. Si vous avez quand même besoin de rangement, optez pour des buffets à mi-hauteur et plutôt dans des teintes douces, comme le bois naturel ou le blanc.


  • La chambre est une pièce de repos et de calme. Un sommeil réparateur a une influence directe sur la vitalité, l’humeur et la santé. En Feng shui, la direction du lit est capitale. Il doit être positionné en diagonale par rapport à la porte, de sorte à pouvoir la voir, mais pas directement en face. Veillez aussi à ce qu’il soit à au moins 20 cm du sol et que la tête de lit soit contre un mur sans fenêtre.


Les indispensables pour un bon Feng shui

Pour créer une ambiance zen dans laquelle vous aurez envie de vous détendre, pensez à privilégier la rondeur autant que possible. Les meubles avec des angles trop prononcés sont à bannir, car ils nuisent au Chi, alors qu’un fauteuil au dossier arrondi et une table ronde sont le combo d’un séjour parfait. Comme le Feng shui est une question d’équilibre, les matières choisies sont très importantes. Les matières naturelles comme le bois, la pierre et la céramique sont parfaites pour les bonnes ondes. Pour dynamiser vos pièces à vivre, comme le salon et la cuisine, n’hésitez pas à apporter une touche de couleur chaleureuse sur l’un des murs. En revanche, pour les pièces plus reposantes, optez pour le beige, le blanc lin ou les couleurs pastel.


  • Si vous aimez les plantes, alors ne vous en privez pas, elles camouflent les angles des murs. En plus d’adoucir l’intérieur, elles apportent une sérénité naturelle qu’aucun élément de décoration ne pourra remplacer. Néanmoins, attention à ne pas garder les fleurs fanées et à ne pas choisir des plantes à épines. Les cactus, par exemple, n’entrent pas dans les préceptes du Feng shui.


  • Les miroirs sont à la mode ? Ça tombe bien, ils ont un très bon Feng shui car ils renvoient l’énergie d’un bout à l’autre de la pièce. Là encore, préférez-les arrondis et plutôt accrochés au mur.


  • Bien qu’on vous conseille de désencombrer au maximum vos meubles, certains bibelots peuvent renforcer l’atmosphère zen et le bon Feng shui. Les petites fontaines à eau, les cristaux, et les carillons sont, par exemple, une excellente option. Enfin, bonne nouvelle : les photos de famille, les peintures de vos enfants et les souvenirs de vacances sont totalement favorables à un Feng shui positif ! Ils contribuent à diffuser des ondes positives et vous rendent heureux.